HISTORIQUE DE LA FONDATION DU CARMEL DE DOLBEAU

Monastère (1967...)  actuel

1967, le monastèrere actuel  de Dolbeau a été  fondé  par le Carmel de Hanoï dont la communauté a dû fuir sous la pression des communistes  Après être passée par la France, n'ayant aucun espoir de retourner au Vietnam , la communauté cherche un endroit où se refugier.  Accuellie à Dolbeau, la communauté a  immigré encore deux fois dans cette ville  monastères avant de s'établir dans le monastère actuel.

1967, le monastère actuel  de Dolbeau est fondé  par le Carmel de Hanoï dont lada communauté a dû fuir sous la pression des communistes  est fondé . Après être passée par la France, n'ayant aucun espoir de retourner au Vietnam   mais devant l'impossibilité  de le faire, la communauté cherche un endroit où se refugier.  Mgr Melancon , evêque de Chicoutimi, désirait avoir un communauté contemplative dans son diocèse.  Accuellie à Dolbeau, la communauté a  immigré encore deux fois dans cette ville quittant  les deux premiers  monastères avant de s'établir dans le monastère actuel.

 

 

La communauté  passe par la  France  3 ans  avant de venir au Canada .

 

 

ARRIVÉE AU CANADA

premier monastere à Dolbeau  ( 1957- ) 

Devant l'impossibilité de retourner au Vietnam, la communauté cherche  un endroit.  où s'établir elle . L évêques de chicoutimi  Mgr. Melancon, désire avoir  une communauté contemplative  dans son diocèse.

 

 

 

La communauté actuelle autour du reliquaire des saints parents de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus.

LE TRAVAIL

 

 

Notre principal gagne-pain est la fabrication du pain-d'autel. D'autres activités sont aussi rémunératrices: la confection de chapelets en bois de roses, de   différents tricots, la création de cartes .L'été, un grand jardin garnit notre garde-manger. . Nous fournissons plusieurs lieux de cultes catholiques avec diverses sortes de pain d autel.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

VIE FRATERNELLE

 

Notre communauté vit le défi de l'ouverture à l'autre, par l'harmonisation de nos deux cultures : occidentale et orientale. Harmonisation dans tous les domaines de notre vie communautaire, qui demande de constants efforts d'accueil et de respect mutuel. 

Deux moments de détente quotidiens réunissent toute la communauté sont l'occasion de partage et d'échange fraternel.. Ces moments de détente se prolongent à l'occasion des grandes fêtes telles Noël, Pâques et le Têt (Nouvel An chinois)... La joie simple des enfants de Dieu est aussi une caractéristique des colombiers de sainte Thérèse et on peut dire qu'elle est toujours présente lorsque nous nous réunissons "en famille". Théâtre "maison", ski de randonnée, patinage, promenade, ou pique-nique près de la rivière Mistassini qui longe notre grand terrain, sont quelques unes de ces activités qui contribuent à garder notre coeur jeune et vigilant pour le service du Seigneur.

Partage entre les générations, partage des joies et des soucis de chacune.Toutes doivent être amies, toutes doivent s'aimer, toutes doivent s'entraider.